W-BAD: Journée Mondiale de Sensibilisation aux Benzodiazépines

Logo W-BAD
W-BAD : 11 juillet, journée mondiale de sensibilisation aux benzodiazépines

Pour la communauté anglophone:

Site officiel: http://w-bad.org

New Zealand & Japan: Wayne Douglas (Co-fondateur / Organisateur):
info@benzo-case-japan.com

Chaîne Youtube W-BAD

 


Pour la communauté francophone:

France:

Corinne Solliec: (Représentante du W-BAD pour la France): http://w-bad.org/corinne/
contacter Corinne

BBHepar (Représentante du W-BAD pour la France):
bbhepar@free.fr (Blog: bbhepar.canalblog.com)

Suisse: Carole Advices (Outreach Coordinator)


Quand a lieu la journée mondiale de sensibilisation aux benzodiazépines?

Le 11 juillet (jour anniversaire de la Prof. Ashton)
Cette date a été choisie en reconnaissance du travail considérable que la Prof. Ashton a fourni pour la cause des benzodiazépines au cours de nombreuses décennies ; ainsi qu’à toute l’aide qu’elle a apportée à de si nombreuses personnes dans le monde entier.

Objectifs du W-BAD

    1. Obtenir la reconnaissance par les gouvernements et le milieu médical que « la dépendance aux benzodiazépines induite par le médecin » est un énorme problème mondial dont il faut urgemment se préoccuper. (Ce sont des personnes ordinaires et innocentes qui suivent les prescriptions du médecin et qui sont victimes de cette dépendance induite – voir surveillez votre langage).

 

    1. Sensibiliser le grand public à ce problème, qui pourtant vieux de plusieurs décennies, a été continuellement mis aux oubliettes par les gouvernements du monde entier.

 

    1. Promouvoir la mise en place d’une durée maximale obligatoire de prescriptions de 4 semaines (durée établie sur la base des recommandations de prescription du comité de sécurité des médicaments (Committee on Safety of Medicines) qui sont de 2 à 4 semaines).

 

    1. Promouvoir le création de structures de sevrage spécialisées pour ceux qui en ont désespérément besoin.

 

    1. Promouvoir la mise en place des recherches entièrement financées dont nous avons grandement besoin pour investiguer de manière plus approfondie les implications à long terme sur la santé des benzodiazépines (prescrites) et des non-benzodiazépines ayant des effets similaires.

 

    1. Promouvoir la mise à disposition d’une formation adéquate pour les médecins et le personnel médical et les aider à augmenter leurs connaissances concernant les conséquences graves des benzodiazépines.

 

    1. Donner aux victimes une motivation et l’opportunité de s’unir, afin qu’elles ne soient pas laissées seules dans le noir, ce qui a été le cas depuis beaucoup trop longtemps.

 

    1. Fournir une reconnaissance à ceux qui n’ont pas survécu et à ceux qui ont été abandonnés et laissés seuls avec leur souffrance (leur donner la parole).

 

    1. Commémorer la Prof. Asthon pour tout ce qu’elle a apporté à la cause durant des décennies (le 11 juillet est le jour de son anniversaire).

 

 

 


Vidéos pour le W-BAD 2017:

Vidéos pour le W-BAD 2016: